LES RECRUTEMENTS ET FORMATIONS CIVILS

 

En France, les contrôleurs civils sont recrutés dans deux corps de fonctionnaires :

Les Français peuvent aussi postuler pour l'agence Eurocontrol en vue de travailler au centre de contrôle régional de Maastricht.

En France, le recrutement se fait par concours et la formation a lieu à l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) à Toulouse.

Entrée de l'ENAC à Toulouse

Ecoutez l'emission "Découvertes" de Michel Drucker diffusée le 29 juin 2009 sur Europe 1 intitulée : "Profession : Aiguilleur du ciel" (59 minutes, fichier MP3 de 27 Mo) :

 

ICNA

TSEEAC

Contrôleurs du CEV

Agents AFIS

Contrôleurs européens

LES ICNA

Le concours

Notice du concours ICNA : .

Fokker 100 devant la Tour de contrôle de l'aéroport de Lyon Bron (LFLY)

La formation

Elle se déroule en 10 modules. Trois ans sont nécessaires pour les 8 premiers modules qui conduisent au diplôme d'Ingénieur du Contrôle de la Navigation Aérienne et de trois mois à deux ans pour la qualification de contrôleur dans les modules 9 et 10.

 

Simulateur de Tour de contrôle sur 360° à l'ENAC

Module 1

Tour de contrôle de l'aéroport de Lyon St Exupéry (LFLL)

Module 2

Tour de contrôle de l'aéroport de Brest Guipavas (LFRB)

Module 3

A l'issue de ces trois modules, les élèves reçoivent une affectation dans un centre de contrôle en route ou un centre de contrôle d'approche, le choix se faisant en fonction du classement.

Simulateur radar de contrôle aérien : .

Module 4

Formation théorique dans le centre d'affectation.

Tour de contrôle de l'aéroport de Nice Côte d'Azur (LFMN)

Module 5

Détail de l'image radar IRMA 2000 de l'aéroport de Lyon Bron (LFLY). Cliquez sur l'image pour la télécharger en taille réelle (1.3 Mo) et pouvoir lire l'écran radar. On y voit au centre la CTR de Lyon Bron, à droite celle de Lyon Saint-Exupéry (LFLL) ainsi que la ZIT (Zone Interdite Temporaire) du Bugey (cercle en pointillés) qui protège la centrale nucléaire et à gauche la ZRT (Zone Réglementée Temporaire) de Lyon en forme de quartier de cercle. Les triangles matérialisent les points IFR (à 5 lettres), les losanges les points de compte-rendu VFR dans les CTR de Bron et de Saint-Exupéry. Les moyens de radionavigation sont également symbolisés par des carrés pour les VOR (LSE et VNE) ou des cercles concentriques pour les locators (BR et LYS). Les aérodromes voisins sont symbolisés par des petits rectangles et, pour certains d'entre eux, l'indicateur d'emplacement OACI du terrain est indiqué (LFHV = Villefranche Tarare, LFHC = Pérouges Meximieux, LFKP = La Tour du Pin Cessieu, ...). Les cercles concentriques noirs sont séparés de 5 NM et les tirets rouges matérialisent les itinéraires de départ standards aux instruments (SID) en piste 34 de Lyon Bron, correspondant à la configuration en service lorsque la photo a été prise. Tous les vols sont codés en couleur afin de faciliter leur identification. Dans la CTR de Saint-Exupéry, on distingue les 2 pistes de l'aéroport ainsi que la zone d'ATOCHEM. Les départs IFR de Saint-Exupéry sont en saumon (KLM1254 passe 4900 ft en montée à la vitesse sol de 190 kt, DAH1135 passe 10100 ft en montée à la vitesse sol de 280 kt, tous deux sont de catégorie de turbulence de sillage M moyen) et les arrivées IFR de Saint-Exupéry sont en bleu électrique (on voit le AZA392, turbulence de sillage M, qui intercepte l'axe au Sud de LYS 3500 ft en descente à la vitesse sol de 190 kt). Dans la CTR de Bron, on distingue la piste de l'aéroport (matérialisée par un trait plein à la pointe de la ZRT), l'axe de piste matérialisé par des pointillés et délimité au Nord par le FAF (Final Approach Fix = repère d'approche finale) de la piste 16 représenté par une croix et au Sud par la balise BR qui est utilisée pour certaines procédures IFR en piste 34. La zone d'entraînement du Grand Large au Nord-Est des installations est matérialisée par un triangle. Les départs IFR de Bron sont en rose foncé (au Nord le N198ND, Cessna Citation de turbulence de sillage L léger passant 10800 ft en montée à 190 kt, au Sud le F-GHPB, Falcon 100 de turbulence de sillage M moyen passant 22700 ft à 300 kt). Les arrivées IFR sur Bron sont en vert (on voit le F-GNMA, Beech 90 de turbulence de sillage L en finale ILS piste 34 passant 1100 ft en descente à 110 kt. Le F indique que ce vol n'est plus détecté que par le radar de Four (situé dans l'Isère à l'Ouest de Bourgoin-Jallieu) alors que, normalement, chaque avion doit être vu par 3 stations radar). Les vols locaux d'entraînement IFR à Bron sont en noir sur l'écran (avec la comète blanche) : C'est le cas du F-GIFE, un PA28 de turbulence L qui entame un virage à droite après sa montée initiale passant 2000 ft à la vitesse sol de 60 kt. Les vols en jaune sont des vols VFR : Ici, le code 7000 est un hélicoptère au départ du terrain à la vitesse sol de 20 kt. Enfin, les vols codés en violet sont des transits à haute altitude qui ne concernent pas la zone d'approche de Lyon (code 3121 stable au FL390 à 450 kt, code 2337 stable au FL340 à 440 kt, RGN9046 stable au FL270 à 450 kt de turbulence de sillage H lourd).

Module 6

 

Simulateur de contrôle en route à l'ENAC

Module 7

Séjour linguistique en Angleterre ou aux Etats-Unis de six semaines.

Module 8

Vigie Sud de l'aéroport Roissy - Charles De Gaulle (LFPG)

Module 9

Formation théorique sur le centre, alternée avec la formation pratique.

Module 10

Tests de premier contrôleur ou de qualification maximale du centre.

Airbus A318 devant la Tour de contrôle de l'aéroport de Lyon Bron (LFLY)

La carrière

Dans un premier temps, les ICNA exercent leur qualification de contrôle dans leur centre d'affectation. Deux fois par an, ils peuvent postuler pour un autre centre en fonction de leur ancienneté.

Vigie de l'aéroport de Lyon St Exupéry (LFLL)

L'expérience leur permet d'accéder aux fonctions d'instructeurs. Ils peuvent aussi s'orienter vers les études ou la recherche (Centre d'Etudes de la Navigation Aérienne) ou vers les postes d'encadrement : chef de quart, chef d'équipe, responsable de salle, chef de subdivision, directeur d'aérodrome ou chef de service.

Les ICNA peuvent aussi postuler pour l'agence Eurocontrol.

LES TSEEAC

Le concours

Notice du concours TSEEAC : .

Tour de contrôle de l'aéroport de Cannes-Mandelieu (LFMD)

Carte d'approche IFR de l'aéroport de Toussus-le-Noble (LFPN)

La formation

Contrôleur aérien est l'une des nombreuses fonctions que peut exercer un TSEEAC au sein de la DGAC. 

Tour de contrôle de l'aéroport de Toussus-le-Noble (LFPN)

La formation TSEEAC dure 2 ans. Les TSEEAC désirant s'orienter vers le contrôle aérien doivent, comme les ICNA, répondre à des normes médicales ainsi qu'à des critères concernant leur niveau d'anglais.

Vue aérienne du campus de l'ENAC à Toulouse

La première année est composée de cours qui permettent d'acquérir les fondements de la culture aéronautique et technique (mathématiques, aéronautique, contrôle d'aérodrome, contrôle d'approche, anglais, opérations aériennes, économie du transport aérien, information aéronautique et informatique qui occupe une place importante dans la formation TSEEAC). 

Vue aérienne de l'aéroport de Cannes-Mandelieu (LFMD)

Les élèves suivent une formation pratique sur les simulateurs d'aérodrome et d'approche non radar.

Un bureau d'informations aéronautiques et bureau de piste recréé en salle permet une approche pratique ainsi qu'une formation sur les systèmes de télécommunications, téléimprimeurs ...

Simulateur de contrôle d'aérodrome à l'ENAC

Simulateur de contrôle d'approche à l'ENAC

La deuxième année comprend aussi un stage pratique de plusieurs semaines destiné à la réalisation d'un mémoire de fin d'études dans les services de la DGAC, de Météo France, chez les constructeurs ou chez les fabricants de matériels.

Tour de contrôle de l'aéroport de Quimper Pluguffan (LFRQ)

Les TSEEAC sont affectés en milieu de deuxième année dans l'endroit où ils effectuent leur stage.

TSEEAC au bureau de piste

La formation est gratuite et rémunérée. En contrepartie, les élèves s'engagent à rester 5 ans dans la fonction publique à l'issue de la formation.

TSEEAC dans la Tour de contrôle de l'aéroport de Chalons Vatry (LFOK) 

La carrière

Elle est très riche et très variée. Dans le domaine du contrôle, la carrière normale est le poste de contrôleur puis celui de directeur d'aérodrome. Mais rien n'empêche le TSEEAC de postuler pour les autres fonctions du corps qui se retrouve dans tous les services de la DGAC.

Le Concorde Air France Sierra Delta devant la Tour de contrôle de l'aéroport de Chalons Vatry (LFOK) 

Après quelques années d'ancienneté (comptée à partir du début de la scolarité TSEEAC à l'ENAC), les TSEEAC peuvent intégrer le corps des ICNA par plusieurs voies : 

Vigie de l'aéroport de Lyon Bron (LFLY)
  

LES CONTROLEURS DU CENTRE D'ESSAIS EN VOL

Les contrôleurs d'essais et de réception sont principalement issus de l'armée de l'Air. Un certain nombre deviennent civils mais dépendent du Ministère de la Défense pour les Centres d'Essais en Vol. Leur travail consiste à surveiller tous les essais en vol et à les insérer dans le trafic aérien civil et militaire.

Le concours

Pour l'instant, le concours d'entrée à l'EPNER (Ecole du Personnel Navigant d'Essais et de Réception) n'est ouvert qu'aux personnels de la défense. Les modalités actuelles sont :

L'EPNER envisagerait de recruter chez les civils. Le premier contrôleur issu de l'armée de Terre (ALAT) a intégré l'EPNER en septembre 2003. L'ALAT devrait fournir un contrôleur tous les deux ans.

Entrée de l'EPNER à Istres

Le programme comprend :

Les inscriptions se font auprès de :

SCA/EPNER

Centre d'essais en vol
Base d'essais d'Istres
13128 ISTRES AIR

La formation

Elle se déroule à l'EPNER à Istres. Historiquement, la circulation d'essais et de réception était placée sous l'autorité du ministère de l'industrie. Le 31 octobre 1968, un décret la place sous l'autorité du ministère de la défense. 

Apprentissage de la sectorisation. (Photo ENAC)

La formation actuelle dure 9 mois et est parallèle au cursus des pilotes d'essais.

Phase 1

Phase 2

Phase 3

Synthèse des cours et des applications pratiques, préparation à l'examen final et remise des diplômes de Contrôleur Aérien d'Essais et de Réception (CAER).

La carrière

A la sortie de l'EPNER, le contrôleur est affecté dans un centre de contrôle d'essais et de réception (Brest, Brétigny, Orly, Reims, Clermont-Ferrand, Aix-en-Provence, Istres, Toulouse, Bordeaux, Tours). Dans ce centre, le CAER peut passer Premier Contrôleur suite à un examen. Pour passer chef de quart, il faut présenter avec succès un exposé sur les activités du centre. Viennent ensuite les postes d'adjoint et de chef de centre suite à un stage effectué à l'ENAC. Le profil de carrière permet de passer de contrôleur à l'encadrement du centre.

Installations de la zone centrale du centre d'essais en vol de Brétigny (LFPY)
 
 

LES AGENTS AFIS

Ces agents sont des employés des Chambres de Commerce et d'Industries (CCI) qui gèrent les aéroports. Les agents AFIS (Aerodrome Flight Information Service) rendent depuis la tour les services d'information et d'alerte, jamais le service de contrôle. Pour la CCI, cette présence assure une meilleure sécurité du terrain et favorise pour ces petits aéroports la venue de lignes régulières.

Vigie de l'aérodrome d'Orléans - St Denis de l'Hôtel (LFOZ) gérée par un organisme AFIS

L'ENAC propose un stage de formation payant aux personnes désireuses d'obtenir cette qualification. Ce sont généralement des employés des CCI qui désirent exercer de nouvelles fonctions ou d'anciens militaires désireux de se reconvertir. Les candidats doivent posséder une culture générale aéronautique. Les inscriptions se font auprès de :

ENAC

Formation continue
BP 4005
31055 TOULOUSE CEDEX 4

La formation dure trois semaines à l'ENAC. Elle porte sur la réglementation, les informations aéronautiques, les télécommunications, les aérodromes (infrastructure, balisage, environnement, gestion), la phraséologie (anglais et français), l'alerte et la sûreté. Des simulations complètent la formation.

Agent AFIS

Une fois sur leur terrain, les agents AFIS sont contrôlés par l'instructeur régional de la Direction de l'Aviation Civile qui leur délivre une habilitation à exercer le métier. La carrière se fait au sein de l'établissement gestionnaire.
 

LES CONTROLEURS EUROPEENS

L'agence Eurocontrol recrute chaque année une vingtaine de contrôleurs destinés à travailler au CCR de Maastricht. Le recrutement et les cours se font en langue anglaise.

Conditions d'admission

Les candidats doivent :

Sélection

Les tests de sélection se font au CCR de Maastricht. Il y a des tests de recrutement tous les 2 mois. Pour réussir, le candidat doit :

Environ 15 à 25 candidats sont retenus.

Les inscriptions se font auprès de :

European Organisation for the Safety of Air Navigation
Rue de la fusée, 96
B-1130 BRUSSELS
 

La formation

La formation se fait à l'Instillux (Institute of Air Navigation d'Eurocontrol à Luxembourg) en alternance avec le CCR de Maastricht. 

L'Instillux à Luxembourg

Elle se déroule en 4 phases.

Phase 1

Cette première phase dure 18 semaines. Au programme,

Phase 2

Phase 3

Contrôle radar sur le secteur choisi (6 semaines).

Phase 4

Entraînement intensif en salle de contrôle (de 45 à 54 semaines) en vue de l'obtention de la qualification.

La carrière

Elle peut se faire à Maastricht vers les fonctions de superviseur, d'officer dans les domaines de la formation ou l'étude. Il existe des possibilités pour travailler à l'Instillux comme instructeur ou officer, au centre d'expérimentation d'Eurocontrol à Brétigny et à la CFMU (Central Flow Management Unit) de Bruxelles. L'agence offre de multiples possibilités de promotion à son quartier général à Bruxelles.